Alors, comment et pourquoi d’autres,oublieux de cette fraternité d’armes, n’ont-ils pas compris que la Flotte française appartenait à la France, et ne faillirait jamais ni à son honneur, ni à la Patrie, comme l’indique sa devise écrite à la proue de ses vaisseaux, symbole de sa force et secret de sa cohésion

Espagnac du Ravay

 

Communiqué

La Journée du Souvenir en hommage aux 1297 marins français morts à Mers-el-Kébir en juillet 1940 lors d’une attaque anglaise, aura lieu à Brest le vendredi 1er juillet 2016 :

    • A 9 heures : messe du souvenir en l’église Saint Louis de Brest
    • A 10 heures 45 : cérémonie officielle au carré militaire du cimetière de Kerfautras devant le monument et la tombe du marin inconnu de Mers-el-Kébir, en présence du Sous-Préfet de Brest, d’un représentant du Préfet Maritime accompagné d’un piquet d’honneur, des représentants de la Ville de Brest, du Souvenir Français et des associations patriotiques avec leur porte-drapeau – Dépôt de gerbes, sonnerie aux morts et prises de parole.

Tous les adhérents de l’Association des Anciens Marins et des Familles desVictimes de Mers-el-Kébir ainsi que les sympathisants, sont invités à participer à ce rendez-vous de mémoire.

Contact : Hervé GRALL – 06 84 04 46 54 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Rubriques aménagées :

LISTE DES VICTIMES

L 'Amirauté française a arrêté le bilan officiel à 1297 morts ou disparus. Si le décompte des bâtiments autres que la Bretagne est incontestable, pour ce cuirassé, de nombreuses incertitudes demeurent. Une partie des archives a été détruite avec le bâtiment. Lors du renflouement entre 1952 et 1954, on trouvera 26 plaques d'identité de marins inconnus au rôle d'équipage. Après l'armistice, les mesures de démobilisation avaient déjà commencé pour les personnels originaires d'Afrique du Nord. Les décomptes après le drame ont confondu plusieurs noms proches ou, à l'inverse, dédoubler un nom mal orthographié. Le décompte qui suit ne peut donc prétendre être définitif, il a été établi grâce aux renseignements fournis par le Contre- Amiral le Pivain en mars 1942 et les recensements des jugements du Tribunal de Première Instance de Toulon des 29 Mai, 2 Octobre et 13 Novembre 1941 .

⇒ Pour voir la liste complète des victimes (avec des critères de recherche)  : cliquez ici

GALERIE PHOTOS

Elle couvre l’ensemble de l’Opération Catapult :

      • Les évènements avant le 3 juillet ainsi que la vie des équipages avant le drame
      • Le drame du 3 juillet de Mers el Kébir et sa chronologie : matin, après-midi, et soir
      • Le 4 juillet : Le Rigault de Genouilly coulé
      • Le 5 juillet : Les obsèques au cimetière de Mers el Kébir
      • Le 6 juillet : L’Opération Lever
      • Les conséquences de ce drame : les blessés, les interventions sur les bâtiments touchés
      • La poursuite de l’Opération Catapult à Alexandrie, en Angleterre, à Dakar, aux Antilles et au Maroc
      • Le cimetière avant et après la profanation
      • Divers : les souvenirs, témoins du drame
      • La vie de l’Association au travers des commémorations
      • Les archives et documents

Ce montage photo a été réalisé grâce aux photos de l’INA et surtout celles remises gracieusement par les familles. Un grand merci à tous ces donateurs qui ont permis la réalisation de ce montage dédié à la mémoire de nos anciens.

⇒ Pour voir la liste complète des photos  : cliquez sur photos événements ou photos souvenirs dans le menu

 Retrouvez l'association sur les Réseaux Sociaux : 

    • Nouveau compte Facebook du site en cliquant sur l'icône à gauche

    • Nouveau compte Twitter du site en cliquant sur l'icône à gauche

 

                Vos commentaires sont les bienvenus sur les 2 comptes